Mindfullness avec un âne - Être ici et maintenant

Les Cahiers de l'Âne • 01/04/2015


Mindfullness avec un âne - Être ici et maintenant

Lors des premières « Rencontres sans frontières » de la médiation asine en Italie en octobre dernier, Brigitte Wijnen a présenté le travail qu’elle a entrepris aux Pays-Bas sur les bases de Mindfulness « Technique de Pleine Conscience » avec les ânes. Une vingtaine de participants ont pu expérimenter un atelier. Récit.

TEXTE : MANÉE SÉVERIN POUR MÉDI’ÂNE - PHOTOS : COLLECTIONS PRIVÉES

Les activités assistées par l’animal ont une influence positive sur les personnes. Brigitte Wijnen s’appuie sur les particularités de l’âne pour travailler sur les relations sociales, l’estime de soi et également sur les capacités motrices. L’apparence physique de l’âne, son comportement et son rythme de fonctionnement initient un travail de communication qui exige de la personne qu’elle soit dans l’instant et pleinement dans le moment.

À l’écoute...

La proposition de l’atelier consistait à laisser les ânes venir à nous. Suite à ces premiers échanges, nous étions sollicités pour nous répartir par binôme avec un âne dès que nous en percevions la disponibilité et la possibilité. Si cette construction à trois pouvait s’établir, nous étions invités à poursuivre par un toucher actif de l’âne (brossage, toucher - main) en focalisant nos gestes, notre attitude, notre attention vers l’âne. Notre respiration, notre ancrage au sol, notre regard étaient des éléments nécessaires au soutien de pleine conscience. Tout ceci devait se vivre en laissant l’âne libre de tout mouvement ou déplacement. L’attention, la présence à soi et à l’âne constituaient une forme d’espace à trois qui pouvait évoluer de la statique à la mobilité, dans une écoute mutuelle de présence.

Un travail en miroir

Brigitte Wijnen nous précise que la présence de l’âne, ce qu’il est, ce qu’il génère dans son contact et dans notre intérêt et notre mobilisation vers lui, engage à un travail en miroir. Si nous nous écartons par nos pensées de l’attention portée vers l’âne, sa réaction à cette rupture de lien lui permettra de nous renvoyer la difficulté d’être là bien présent. L'âne par son comportement et son mode de fonctionnement peut aider la personne à revenir au moment présent.

Du bien-être physique...

La combinaison du travail de pleine conscience et de la présence de l’âne, peut créer un espace d’attention et de détente qui va influer sur notre système nerveux parasympathique, système qui est particulièrement actif lorsque nous sommes détendus. Les effets biologiques et psychologiques de cet état de détente sont précieux pour se ressourcer, faire baisser des tensions musculaires, ralentir le rythme cardiaque.

... à la force mentale

La sensation d’apaisement est un des avantages à court terme du travail de pleine conscience, qui peut être exploré par la présence et le contact avec l’âne. À long terme, la pleine conscience est une forme d’entraînement mental qui permet d’apprendre à ne pas se laisser envahir par les préoccupations et leurs états émotionnels. Cet entraînement tente à renforcer notre force musculaire mentale et à faire place aux sensations du moment.

Prendre le temps de s’arrêter de faire pour être

Brigitte Wijnen dans ses propos, se réfère au médecin psychiatre Christophe André pour évoquer que les techniques de pleine conscience peuvent ouvrir et aider à se sentir pleinement présent à soi-même, à son existence. « C’est prendre le temps de s’arrêter de faire, pour être. » Notre rythme de vie peut entraîner la sensation de devenir l’objet de très grandes pressions, voire de devenir ou de n’être plus qu’une machine à faire.
La pleine conscience est l'ici et le maintenant. Elle permet une observation objective de soi, sans jugement, et qui initie à l’acceptation de la réalité. Elle apprend à se regarder, s’écouter et se sentir comme un observateur neutre.
Cette technique psychothérapeutique a été mise en lumière par l'américain, Jon Kabat-Zinn, professeur de faculté de médecine à l’Université du Massachusetts qui s’est directement inspiré de la pratique du bouddhisme Zen.

Être dans l’ici et le maintenant, voir la réalité telle qu’elle est. Brigitte Wijnen exposera dans le prochain numéro, les bienfaits à attendre du travail en pleine conscience, le mindfullness. ■

Interventions

Brigitte Wijnen intervient à l’ânerie Hansel et Gretel située dans un couvent avec un grand jardin et des prés au bord de la ville de Maastricht dans le sud des Pays-Bas. Là on y trouve 14 ânes, de tous types et tailles. Brigitte Wijnen propose des activités de médiation, de formation et de loisirs. La structure a en projet de développer des thérapies avec les ânes en collaboration de professionnels du paramédical : orthophoniste, psychomotricien, de l’enseignement spécialisé : orthopédagogue, et de psychologues.

Pour en savoir plus…
www.ezelstalhansengrietje.nl
www.asinocentrumnederland.nl

Mots clés anes médiation asine médiation animale mindfullness thérapie âne pleine conscience Brigitte Wijnen Jon Kabat-Zinn ane