Pourquoi bien préparer sa rando avec un âne

Les Cahiers de l'Âne • 01/05/2011


Pourquoi bien préparer sa rando avec un âne

Même si l’âne, son matériel et vous-même êtes au point, partir en randonnée le nez au vent n’est pas bien raisonnable. La préparation du circuit est incontournable, à commencer par le choix de la région puis le mode principal d’hébergement. Une fois ces deux paramètres conjugués, cela vous amènera à déterminer votre parcours dans le détail. Les cartes IGN seront alors bienvenues...

TEXTE : MARTINE JOUCLAS - PHOTOS : BÉATRICE MANHÈS - EMMANUELLE DAL SECCO

Choisir l’itinéraire

Le premier choix à faire est celui du coin où vous allez randonner : allez-vous partir de chez vous, si l'âne y est bien sûr, ou alors de plus loin ? En choisissant de partir d’un autre point de départ que de chez vous, cela impose de transporter votre âne à l’aller puis au retour (en principe), ce qui suppose avoir le van et le permis adéquat. Faire transporter l’âne par un tiers est possible mais cela reste relativement compliqué et dans tous les cas onéreux. Un important élément de choix est aussi de tenir compte des possibilités physiques des randonneurs qui vous accompagnent. À éviter les circuits trop difficiles en montagne avec de trop jeunes enfants ou avec des personnes rencontrant des problèmes circulatoires ou respiratoires par exemple. La météo locale a aussi des conséquences directes sur le choix de la destination et sur le mode de paquetage… !

undefined
Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés âne bât randonnée randonnée itinérante carte IGN pédestre ânier