Palonnier écarteur de traits & traits de brancard

Les Cahiers de l'Âne • 01/06/2016


Dans tout harnais, la traction se fait par l'intermédiaire de traits reliés à la bricole, au collier ou au collier bricole. Ce sont ces traits qui transmettent les forces de traction partant de l'avant-main de l'âne (épaule ou poitrail) à la charge ou au véhicule.

TEXTE JEAN-FRANÇOIS COTTRANT - PHOTOS ARMELLE COTTRANT

Cette transmission peut se faire avec ou sans intermédiaire. Dans les outils intermédiaires on trouve le palonnier, l'écarteur de traits et le bas-cul.

Le palonnier

Il s'agit d'une barre en bois dur (frêne, acacia…) ou en métal avec trois points d'accroche, deux pour les traits aux extrémités et un au centre, sur la face opposée, qui est relié à la charge. La longueur du palonnier dépend de la taille de l'âne. Il ne faut pas que les traits frottent sur le ventre de l'âne lors d'un travail en ligne droite.

L'écarteur de traits

Cet outil aussi composé d'une barre en bois ou en métal ne comporte que deux points d'accroche aux extrémités de la barre. L’accroche sur la charge se fait par la continuité des traits qui se resserrent en triangle sur un anneau à l'arrière.

Le bas-cul

Dans ce cas, les traits sont attachés à une barre métallique semi-circulaire qui fait le tour de la croupe de l'âne et dont le milieu est relié à la charge.

Les traits de brancards

Pour les véhicules, on utilise aussi les traits de brancards qui sont directement accrochés comme leur nom l'indique sur les brancards de la voiture ou sur la caisse.

Pourquoi tant de diversité ?

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés âne traction traits de brancards écarteur de traits bas-cul attelage palonnier