Les ânes miniatures

Les Cahiers de l'Âne • 01/10/2014


Qu’est-ce qui est petit, poilu, plein d’amour et qui a de grandes oreilles ? Un âne miniature bien sûr ! Il est tellement mignon et tellement touchant qu’il mérite largement l’intérêt que nous lui portons.

TEXTE : JENNY HARY - PHOTOS : PASCAL FOURNIÉ (ÉLEVAGE LITTLE DREAM) ET COLLECTIONS PERSONNELLES

Professionnel ou particulier, amateur ou simple curieux, il comble quiconque le croise au détour d’un pré ou d’une fête. Son histoire rocambolesque est une aventure et ses robes variées sont une réjouissance. Il s’adapte aux grandes et aux petites familles, aux autres animaux, et il est capable de petites activités. Sa présence en France relativement récente laisse imaginer toutes les possibilités à venir pour lui. Une rencontre au sommet avec les petits.

Une histoire de migrations

Les ânes miniatures sont historiquement originaires d’Italie du Sud, mais aujourd’hui ils sont importés des USA. Dans les années 1920 quelques centaines de petits ânes italiens ont accompagné les Hommes lors des vagues d’émigration par bateaux vers l’Amérique.

undefined

L’Histoire retient le coup de cœur d’un Américain, Robert Green qui importa 6 ânesses et un baudet en mai 1929. Le premier âne miniature américain, nommé Christopher Colombus est né d’une ânesse arrivée gestante. Les importations continuèrent et les élevages se développèrent aux États-Unis pendant tout le XXe siècle.

Pendant ce temps en Italie, on faisait grandir les ânes pour le travail aux champs et en minoterie. Aujourd’hui la race est reconnue en Italie, et l’Âne Sarde, gris avec la bande cruciale, mesure de 0,80 m à 1,20 m.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés âne américain âne sarde robe rouge Petit Jacques miniature robe blanc ivoire migration âne miniature pie wooly black and white