Attelage à 3 de front

Les Cahiers de l'Âne • 01/08/2016


Attelage à 3 de front

Pourquoi atteler à trois ? J'ai coutume de dire qu'en traction asine, on utilise aussi une boîte de vitesse : un âne, deux ânes, trois ânes, quatre ânes… et ainsi de suite. Donc hormis pour le fun, il est quelquefois nécessaire d'atteler à trois, notamment avec des voitures assez lourdes ou dans les montées.

TEXTE : JEAN-FRANÇOIS COTTRANT - PHOTOS ARMELLE COTTRANT -MÉNAGER

Dans nos contrées plutôt vallonnées du Limousin, c'est souvent indispensable pour transporter des personnes.
Avec trois ânes normands de 250 kg chacun, on a la puissance de traction d'un cheval de trait s’ils sont bien éduqués et qu'ils tirent en chœur. Cela nous permet d'emmener des voitures conséquentes comme le transport de personnes. Pour notre part, cela nous permet aussi d'atteler notre avant-train avec de lourdes charges comme une tonne à eau de 500 litres. C'est aussi ce type d'attelage que nous utilisons pour une faucheuse conçue initialement pour un cheval de trait.

Les ânes

Que ce soit en paire, à trois ou plus, dans les attelages multiples, on attellera des animaux ayant à peu près le même gabarit mais surtout les mêmes allures. On veillera à ce que les animaux se connaissent un minimum avant d'atteler. Cet attelage est imposant avec une grande inertie et il est nécessaire d'avoir des animaux expérimentés dans le lot d'ânes mis à la voiture.

undefined

La voiture et les harnais

Plusieurs configurations sont possibles :
1. la voiture est équipée de deux timons
2. de deux brancards
3. ou d'un seul timon.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés Evêque âne attelé Cottrant Attelage à 3 de front