Quand tondre son âne ?

Les Cahiers de l'Âne • 01/08/2015


Quand tondre son âne ?

Les beaux jours arrivent enfin, et avec eux les températures estivales. Dans ces moments-là, tous nos ânes ne perdent pas leur poil d'hiver de la même façon. Petit tour d'horizon… de tonte plutôt !

TEXTE : LEILA MARTINS - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

Tandis que certains animaux arborent déjà leur belle robe d’été, d’autres ont du mal à perdre leur poil d’hiver. Arrive alors ce moment où l'on se demande « Pourquoi ne pas tondre mon âne ? »

La tonte, pour quels ânes ?

Pour les ânes qui travaillent peu ou pas, la tonte peut sembler peu utile. En effet, le poil sera perdu petit à petit en fonction des besoins de l’animal. Il faudra cependant l’aider à tomber avec un bon coup de brosse. Il y a malgré tout des ânes qui ont du mal à perdre leur poil et qui s’abîment la peau en se grattant pour le faire tomber. Dans ce cas-là, une tonte sur le ventre, le poitrail et l’encolure, zones principales de transpiration, pourra être envisagée. Pour les ânes qui travaillent régulièrement, la tonte est plus indiquée. Elle permettra à votre animal de sécher plus rapidement après le travail évitant ainsi les coups de froid. Pendant le travail, la régulation de la température se fera plus facilement et la transpiration va ainsi diminuer. Cependant, un âne qui travaille souvent élimine normalement très rapidement son poil d’hiver et le tondre devient donc inutile.

undefined

Petites précautions

Les animaux sont comme nous, certains sont plus frileux que d’autres. Le poil qu’ils gardent est une protection car certaines nuits restent fraîches. Il faut donc faire attention à ce que votre âne puisse s’abriter du vent et de la pluie si vous le tondez. Pour faciliter le glissement de la tondeuse, il faut absolument brosser et nettoyer le poil de votre âne. La veille vous pouvez même le doucher pour enlever le plus de saletés possible. La tondeuse pour nous ce n’est pas grand-chose, mais pour nos animaux c’est parfois effrayant. Il faut donc commencer doucement sur une partie facile et peu délicate, la croupe par exemple. Habituez votre âne petit à petit au bruit et à la sensation de cet étrange objet.

undefined

Attention à la tête !

Pour la tête, il est préférable d’utiliser uniquement une paire de ciseaux si vous voulez raccourcir les poils « de la barbe » qui sont sous l’auge. Il ne faut surtout pas toucher aux cils et aux longs poils rugueux des naseaux, appelés vibrisses, qui ont un rôle de protection pour les premiers et un rôle sensitif pour les seconds.

La tondeuse

Pour choisir votre tondeuse, il est conseillé de vous diriger vers une tondeuse spéciale chevaux. Elles sont larges, maniables et les peignes sont adaptés. L’entretien de ces tondeuses est plutôt simple mais il est très important de le faire régulièrement. Les peignes une fois usés, au bout de 10 tontes généralement, peuvent être changés ou affûtés.

Maintenant que vous avez toutes les informations n’hésitez pas à vous lancer ! ■

Mots clés tondre âne