Médiation asine : détour par le Portugal

Les Cahiers de l'Âne • 01/10/2015


Médiation asine : détour par le Portugal

Grâce à l’initiative de l’association Médi’âne à travers les Premières Rencontres Internationales des Pratiques en Médiation Asine et la grande implication de Manée Séverin, nous continuons notre tour d’horizon à l’étranger à la rencontre de structures pratiquant la médiation animale avec des ânes. Dans ce numéro, l’Association Orelhas sem Fronteiras se dévoile à nous.

TEXTE : JOAQUIM PALETA - PHOTOS : ASSOCIATION ORELHAS SEM FRONTEIRAS

Plusieurs raisons nous ont conduits à choisir ce nom pour l’association. Tout d’abord, Orelhas (Oreilles), est une évidence car les ânes ont de grandes oreilles, et ils ont une grande capacité à entendre de loin. C’est probablement aussi l’élément de leur corps le plus iconographique. Ensuite, Sem Fronteiras (Sans Frontières), parce que nous sommes trois étrangères vivant dans des endroits différents au Portugal. Nos ânes aussi viennent de différents endroits et pas seulement du Portugal, mais en fait il n'y a pas de frontières géographiques ni de langues lorsqu’il s’agit d’animaux.

Nous avons aussi comme principe de développer notre activité avec tout le monde et pas seulement avec d’autres professionnels. Il est également important de recevoir des collègues chez nous.

Notre association, créée en 2005, a pour objectifs généraux la sauvegarde, l’étude, la divulgation, la promotion et la valorisation des ânes et de leurs activités traditionnelles, tout en développant de nouveaux projets.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés âne médiation Portugal