Mener à pied un tombereau tracté par un âne

Les Cahiers de l'Âne • 01/12/2017


Mener à pied un tombereau tracté par un âne

Le transport est une activité de traction différente de l’attelage, elle demande un savoir-faire particulier. Ici, l'âne est attelé à un tombereau, véhicule à deux roues à bandages ou à pneus qui sert à transporter des marchandises en vrac.

TEXTE : JEAN-FRANÇOIS COTTRANT - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

La particularité d’un tombereau est que sa benne bascule, ce qui facilite son déchargement. La bascule se fait en enlevant un cran de sécurité et en soulevant la benne par l'avant. Le déchargement se fait bien évidemment par l'arrière. Il en existe cependant qui basculent sur le côté. Le tombereau est équipé de brancards droits, aussi appelés limons. Les traits peuvent être reliés à un palonnier ou directement aux brancards (cf. articles parus dans Les Cahiers de l’Âne - n° 70 : « Capacités de traction de l’âne » ; n° 71 : « Les coefficients de frottements » ; n° 74 : « Attention aux montées »). Le tombereau est dans la plupart des cas freiné. S’il ne l'est pas, il faut faire très attention dans les descentes!

À l'arrêt et dételé, il reste horizontal grâce à des béquilles appelées chambrières.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés âne traction Jean-François Cottrant transport Cottrant Valérie Thévenot tombereau