Alimentation de la mule

Les Cahiers de l'Âne • 01/06/2015


Alimentation de la mule

Comment nourrir une mule ? On se doute que cet animal grand et fort a des besoins particuliers, mais sa rusticité légendaire peut nous jouer des tours.

TEXTE : DR VÉTÉRINAIRE JENNY HARY en collaboration avec VIRGINIE CHEYSSER
PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

Une source récente est disponible, il s'agit d'une présentation américaine : Preventative Health and Nutrition of Mules and Donkeys (Amy K. McLean, PhD, NCSU Animal Science College of Veterinary Medicine ; Equine Health Symposium, February 9, 2014).
Dans ce document les auteurs eux-mêmes regrettent la rareté des publications concernant les mules et mulets et soulignent l'importance des rapports d'expérience.

Besoins

Les mules ont hérité de l'âne la capacité de tirer un fort profit d'une nourriture pauvre en énergie. L'aliment pour une mule doit être globalement très riche en fibres et assez riche en lipides, mais relativement pauvre en glucides et en protéines : 10% de protéines dans un aliment commercial suffisent. Les besoins d'une mule sont réduits de 25% environ par rapport à ceux d'un cheval de même gabarit. Elle mange 1,5% à 2% de son poids vif en matière sèche par jour contre 2 à 2,5% pour un cheval.
L'eau est un apport primordial, une mule boit environ 25 litres d'eau par jour, elle doit donc disposer d'eau propre et saine en permanence.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés protéines alimentation mule fibres maladie du lundi mule