Guides et croisières, mode d'emploi

Les Cahiers de l'Âne • 01/12/2015


Guides et croisières, mode d'emploi

Un attelage ne peut se mener que si les ânes sont « en avant », c'est-à-dire qu'ils s'appuient sur leur mors. Le contact du meneur avec l'âne se fait alors par l'intermédiaire des guides qui sont reliées aux branches du mors.

TEXTE : JEAN-FRANÇOIS COTTRANT - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

En attelage, contrairement à l'équitation montée, les aides - autrement dit ce qui sert à communiquer avec l’animal - ne sont pas très nombreuses : la voix, le fouet et les guides. Et ces dernières sont primordiales dans la réussite de l'attelage.

Les guides d'attelage sont plates, ce qui permet de les avoir bien en main. Leur largeur varie, mais des guides trop fines, inférieures à 25 mm, sont un handicap certain pour la préhension.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés sur le mors âne marche guides Achenbach guides à l'italienne attelage croisières crabe